Comment rédiger et remettre une lettre de démission avec professionnalisme ?

Vous avez décidé de démissionner après une décision difficile, faites le passage en douceur. La manière d’informer l’employeur doit se faire de manière professionnelle. Remettez votre lettre démission en main propre, de façon très courante, mais avec les spécificités requises. 

La procédure à suivre pour une démission en main propre

Pour agir en tant que professionnel, l’éthique vous suit jusqu’à la résiliation du contrat de travail. Ne laissez pas le hasard vous guider, chaque étape compte dans la procédure de remise d'une lettre de démission en main propre. En outre de votre approche personnelle, il convient de s’assurer que l’employeur ait bien reçu la lettre. 

A lire en complément : Conseils SEO pour TPE : comment augmenter votre trafic et vos bénéfices ?

La première règle de prudence vous impose de rédiger aux moins deux exemplaires de la lettre. En en-tête, vous mentionnez « lettre de remise en main propre pour démission contre décharge ». Cette étape vous garantit déjà qu’une copie signée vous revienne en tant que salarié, servant preuve de démission. 

La procédure inscrit également un rendez-vous avec le responsable approprié. En général, vous devez avoir un entretien avec la direction ou le service des ressources humaines, ou l’employeur lui-même. Lors de cette rencontre, la lettre doit être remise et idéalement signée et tamponnée pour accusé de réception. 

A lire également : Quels sont les secteurs qui recrutent à Brest ?

Les erreurs courantes à éviter lors de la remise

Bien que la démission soit une étape difficile que vous n’auriez pas à vivre de manière courante, il se peut que vous réalisiez des erreurs potentielles. Il existe pour autant des pièges qui peuvent avoir des conséquences inattendues. Cela pourrait affecter votre réputation et dans certains cas, risquerait d’invalider votre démission. 

Il est important de s’assurer que le contenu de la lettre soit rédigé de manière professionnelle et claire. Voici quelques erreurs courantes à éviter : 

  • Une rédaction vague ou ambigüe 
  • Des critiques de l’employeur ou de l’entreprise
  • L’évocation des problèmes salariaux ou personnels comme raison de démission

Il est strictement déconseillé de faire transparaître des émotions négatives ou des rancœurs. Enfin, il faut s’assurer d’obtenir une preuve de réception de la lettre, sans quoi, il ne faut jamais la remettre. Cette pièce, généralement signée, est essentielle en cas de litige ou de contestation future. 

Les autres méthodes pour adresser une lettre de démission

La remise en main propre constitue une approche appréciée. Toutefois, il convient de noter qu’il existe bien d’autres manières pour adresser une lettre de démission. Cela pourrait varier selon les circonstances et les préférences personnelles. 

Certains employés démissionnaires utilisent le courrier recommandé avec accusé de réception. Par cette méthode, l’employeur ne dispose d’aucune méthode de contestation. On peut également procéder à la démission par courrier électronique. Toutefois, il est important de s’assurer d’obtenir un accusé de réception. 

En conclusion, la manière dont vous choisissez de démissionner reflète à la fois votre personnalité et votre professionnalisme. Bien que ce soit un moment de rupture, tâchez de respecter votre employeur durant la validité du contrat de travail. 

Copyright 2024. Tous Droits Réservés